« Borgia ! », Chapitre 70 - Navire en vue   

Chapitre 70 - Navire en vue

Depuis le moment où Giacomo était parti, le chevalier, assis sur une pierre de la grève, avait attendu le jour. L’aube se leva enfin.

Ragastens, les yeux fixes et vides, regardait sans voir. Ses souvenirs se levaient l’un après l’autre et tout cela aboutissait à la vision d’une jeune fille habillée de blanc, lancée au galop d’un cheval fougueux, et venant se ranger près de lui pour s’écrier :

– Monsieur, qui que vous soyez, protégez-moi, délivrez-moi de cet homme !…

Les heures tombaient lentement… Le soir vint. Ragastens était à la même place. Tout à coup, une voix l’arracha violemment à sa rêverie suprême.

– Vous regardez la voile qui monte là-bas, à l’horizon ?…

Ragastens fut sur pied d’un bond. Il regarda l’homme qui venait de lui poser cette question indifférente. Il reconnut le pêcheur, son hôte. Ragastens le saisit violemment par le bras qu’il secoua.

– Que dis-tu ? gronda-t-il. Une voile qui vient ?… C’est lui, n’est-ce pas ! C’est lui !…

Le pêcheur, stupéfait, recula et il reprit son examen de la mer.

– Voyez-vous, dit le pêcheur, il a le cap droit sur Caprera… Le diable me damne si ce bateau-là ne vient pas d’Ostie… Tenez ! Vous devez le voir, maintenant !…

Ragastens détourna la tête. Qu’importait qu’il vit ou qu’il ne vit pas. Ce navire venait d’Ostie ! Il piquait sur Caprera !… C’était tout ce qu’il avait besoin de savoir : c’était César !…

– C’est une goélette de grande allure, dit tranquillement le pêcheur.

– Dans combien de temps pensez-vous qu’elle arrivera ici ?

– Dans les conditions où ils naviguent, ces gens peuvent aborder ce soir vers dix heures… Mais je ne sais pourquoi ils n’ont pas tendu toute leur toile… Ils ont peut-être intérêt à n’aborder qu’assez tard… S’ils continuent ainsi, ils ne seront pas à Caprera avant minuit.

Le pêcheur souhaita le bonsoir à son hôte et se retira. Ragastens demeura les yeux fixés sur le navire. Mais bientôt, la nuit se fit et Ragastens ne vit plus rien…

– Monsieur, il est neuf heures ! murmura tout à coup Spadacape près de lui.

Ragastens parut se réveiller d’un long cauchemar.

– Allons ! dit-il simplement.

 

Lorsque la goélette fut en vue de Caprera, César ordonna de diminuer l’allure du navire. Il ne voulait débarquer qu’à la nuit.

Vers dix heures, César Borgia sautait sur le rivage et renvoyait le canot qui l’avait amené. Il était seul. Il se mit à courir vers la porte du château en contournant les murs. Un quart d’heure plus tard, il était en présence de Lucrèce.

– Enfin ! Toi !… s’écria celle-ci.

– Elle est là ?

–  Tu vas la voir, dit Lucrèce, viens !

– Pourquoi trembles-tu ?

Lucrèce saisit la main de César et l’entraîna rapidement à travers des couloirs. Devant une porte, elle s’arrêta, haletante et prononça ceci :

– Elle est là. Si elle te résiste, tue-la. Si tu ne la tues pas, je la tue !… Va !…

 

Table of contents

Titre

Chapitre 1 - Primevère

Chapitre 2 - Ragastens

Chapitre 3 - Le Palais-Riant

Chapitre 4 - Les nuits de rome

Chapitre 5 - Les caprices de Lucrèce

Chapitre 6 - L'idylle après l'orgie

Chapitre 7 - Alexandre Borgia

Chapitre 8 - Le moine à l'œuvre

Chapitre 9 - La Maga

Chapitre 10 - La vierge à la chaise

Chapitre 11 - Le crucifix du Pape

Chapitre 12 - Raphaël Sanzio

Chapitre 13 - La voie appienne

Chapitre 14 - Âme en peine

Chapitre 15 - Conjonction

Chapitre 16 - La Papesse

Chapitre 17 - Une bonne idée de Pape

Chapitre 18 - Le cinquième cercle

Chapitre 19 - Rosa

Chapitre 20 - Fantôme d'hystérie

Chapitre 21 - César Borgia

Chapitre 22 - La nuit du condamné

Chapitre 23 - La tigresse amoureuse

Chapitre 24 - La vente du Capitan

Chapitre 25 - Le Tocsin

Chapitre 26 - Spadacappa

Chapitre 27 - L'auberge de la fourche

Chapitre 28 - Une litière passa

Chapitre 29 - La vieillesse de Borgia

Chapitre 30 - Perplexité d'un jardinier

Chapitre 31 - Le gouffre de l'Anio

Chapitre 32 - Un glas dans la nuit

Chapitre 33 - Le philtre d'amour

Chapitre 34 - Le père

Chapitre 35 - La morte

Chapitre 36 - Des honneurs funèbres

Chapitre 37 - Solitude de Ragastens

Chapitre 38 - Une tonnelle près d'une fenêtre

Chapitre 39 - Mariage de Primevère

Chapitre 40 - La rencontre

Chapitre 41 - La princesse Manfredi

Chapitre 42 - La duchesse de Bisaglia

Chapitre 43 - La gloire des Borgia

Chapitre 44 - Nuit de noces

Chapitre 45 - La légende du défilé et du rocher de la tête

Chapitre 46 - Le camp de César

Chapitre 47 - Le duel

Chapitre 48 - Le saule pleureur

Chapitre 49 - Après la bataille

Chapitre 50 - La vengeance de Lucrèce

Chapitre 51 - Sois brave, fidèle et pur

Chapitre 52 - Caprera

Chapitre 53 - La chute de la maison Alma

Chapitre 54 - Le fils du Pape

Chapitre 55 - L'abbé Angelo

Chapitre 56 - Rencontre dans la nuit

Chapitre 57 - Le père et la fille

Chapitre 58 - À l'aventure

Chapitre 59 - Giacomo

Chapitre 60 - Le port d'Ostie

Chapitre 61 - La tartane « La Stella »

Chapitre 62 - L'aile de la mort

Chapitre 63 - Un bon lecteur

Chapitre 64 - La liseuse de pensées

Chapitre 65 - Borgia rassuré

Chapitre 66 - Vie pour vie !

Chapitre 67 - Désespoir

Chapitre 68 - Discussion de famille

Chapitre 69 - Suprêmes résolutions

Chapitre 70 - Navire en vue

Chapitre 71 - La coupe d'or et la coupe d'argent

Chapitre 72 - Le bon génie d'Alexandre VI

Chapitre 73 - Statue vivante sur statue de bronze

Chapitre 74 - Speranza !

Chapitre 75 - Les dernières paroles de Rosa Vanozzo

Épilogue: Les jardins de Monteforte