« Call me », III   

III

Déni, colère, marchandage, déprime, acceptation, étaient les étapes habituelles par lesquelles passaient les personnes confrontées à des situations inacceptables comme la perspective de sa propre mort ou celle d’un proche.

Suite à la disparition subite de Jason, son fils de vingt ans, Hector était fermement ancré dans la colère. Plutôt que d’évoluer vers l’acceptation et le deuil, il se consumait dans toutes les variations de la colère. La rage pure avait fait place à une haine froide, viscérale, avide de se repaitre de vengeance.

La mort de son fils était pour Hector une déchirure, une plaie béante, l’amputation brutale d’une partie de lui-même. Mais pour un homme de sa stature il s’agissait aussi d’un affront intolérable à sa puissance et à sa fortune ; un camouflet personnel lui rappelant l’humilité longtemps oubliée de son appartenance au petit peuple des mortels, tous égaux et nus face à la grande faucheuse.

Hector ne pourrait pas ramener Jason d’entre les morts, mais il était prêt à parcourir les neufs cercles de l’enfer Dantesque pour retrouver et châtier ceux qui avaient osé lui enlever son unique enfant à jamais et sans sa permission.

Jason avait un léger souffle au cœur, certainement pas suffisant pour provoquer l’arrêt cardiaque qui l’avait terrassé. Il buvait raisonnablement et ne se droguait pas, autant que savait Hector. Son corps avait été retrouvé sur une plage de Baja California. Aucune trace d’agression, pas de témoins de quoi que ce soit. La zone du drame était très isolée, les enquêteurs locaux avaient rapidement classé l’affaire.

Tout cela était beaucoup trop banal et trop simple pour Hector qui refusait d’en rester là et mis sur pieds sa propre équipe pour trouver la vérité au-delà du miroir des apparences.

Ne pouvant s’en prendre directement à la fatalité il fallait qu’il se mette sous la dent les coupables de chair et de sang pour leur faire payer l’irréparable.        

Il y avait quelque part sur cette Terre des gens qui avaient des informations sur les causes réelles de la mort de Jason et Hector mettrait en œuvre tous les moyens dont il disposait pour les trouver et ses moyens étaient considérables.